Depuis quelques années, il y a un mouvement aux États-Unis, au Canada, au Québec, en France, bref un peu partout dans le monde où les artistes, les groupes deviennent non seulement des personnes très créatives pour leur musique, mais aussi pour les affaires.  De plus en plus on voit les gens essayer de sortir du lot en empruntant des chemins non-conventionnels pour vivre de leur art que ce soit pour les spectacles, pour la “merch” ou pour leur visibilité.

C’est important en 2020 pour un artiste d’établir sa marque personnel, plus vous allez avoir une audience forte avec des gens qui vous suivent, qui partagent vos nouvelles chansons ou qui vous feront découvrir à d’autres personnes, plus vous allez voir les opportunités arriver comme par magie.  Ça ne se fait pas du jour au lendemain, mais c’est très possible.

Qu’est-ce qui peut faire en sorte que vous vous démarquiez?

Qu’est-ce que vous pouvez faire pour être différent?

Avec le temps j’ai remarqué que les gens n’achètent pas nécessairement le produit, mais la personne avec qui le vend ou les bénéfices de ce dit produit.  Vous êtes votre marque.

Les outils sont là pour vous aider, Facebook, Youtube, TikTok…  Vous avez déjà tout en votre possession pour créer du contenu, votre téléphone.  Évidemment les redevances sont minimes, mais combien coûtait avant faire la promotion de vos chansons en France? Sûrement des milliers de dollars, maintenant tu peux faire un vidéo youtube et la partager dans un groupe facebook avec des gens en France, mais peut-être aussi en Suisse, au Québec, ailleurs dans le Canada et ça ne vous coûte pratiquement rien.  La portée est immense, il faut juste essayer des trucs et petit à petit vous allez découvrir ce qui fonctionne et ce qui fonctionne moins.

Une fois que vous en savez un peu plus sur votre type de fans, vous pourrez analyser quel genre de personne ils ou elles sont et vous pourrez voir qu’est-ce qu’ils aiment ou n’aiment pas.  Par exemple, si votre contenu résonne auprès des gens qui aiment “Rouge Pompier” alors ça peut valoir la peine d’aller voir le band en spectacle, jaser avec eux, continuer la relation “fan-band” pour devenir amis et après avoir fait tout ça essayer de faire des spectacles avec eux.  Si l’occasion se présente avant, tentez votre chance.

Si vous connaissez des personnes à qui ce texte pourrait intéresser, n’hésitez pas à partager.

Et vous, est-ce que vous êtes du genre à développer votre côté entrepreneur?

Écrivez-votre réponse dans les commentaires. 🙂

Categories: Uncategorized

0 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *